Didier Cros
Galerie Repères Contact Liens
Textes
Portrait
Paysages
En préparation
Paysages

DOUZE PAYSAGES DE DIDIER CROS

Dans ces paysages de Didier Cros pas le moindre repère. Pas d’indice pour deviner le pays, le climat, la saison, l’heure du jour ou de la nuit. Pas de nuages dans le ciel, sinon une longue tache de lumière, si l’on admet que dans cet univers la blancheur et la lumière sont symboles l’une de l’autre. Car à force de fixer ces paysages je me demande si je n’ai pas devant les yeux une sorte de négatif, d’empreinte où le clair et le sombre seraient inversés.

Pas de présence humaine bien sûr. Ni silhouettes ni habitations. (C’est devenu pour moi une étrange habitude : commencer par ce qui manque, remarquer l’absence avant la présence. Chercher, nommer, ce qui n’apparaît pas et ainsi, laisser se tracer le portrait, en creux, de ce qui est). Pas de murs, de barrières, de ligne droite. Une seule ligne, oblique, qui, loin d’organiser ou couper l’espace, le trouble - ligne de fuite qui se jette dans l’ombre. Pas de chemins sinon celui tracé par quelque nappe de brume, brouillard blanc qui émane du sol et jamais ne traverse la frontière, la ligne d’horizon.

Paysages d’ombres, de traces, de reflets, univers qui semble régi par un unique élément, l’air. L’air qui capte, absorbe ou diffuse l’eau - et Bachelard ici nous ferait rêver avec le seul mot de condensation (brumes, brouillards, nappes), l’air qui pulvérise la terre (atomisation : sables, poussières, cendres). L’air n’est pas réservé au ciel, il s’infiltre dans toutes les composantes du paysage, et produit une illusion proche du mirage, l’illusion d’une lumière en mouvement, en perpétuelle oscillation.

Paysages sans le moindre repère. Lieux désolés. Ces deux mots ont depuis toujours un curieux pouvoir sur moi. Et ces douze paysages sont la matérialisation d’une rêverie ancienne, d’une géographie intérieure que je croyais condamnée à rester secrète, perdue. Ces paysages ont déplacé la frontière entre invisible (intérieur, individuel) et visible (partagé, offert à la méditation, à la contemplation).

Sylvie DOIZELET
© COPYRIGHT 2007 DIDIER CROS ALL RIGTHS RESERVED WEB DESIGN : OPERA-CONCEPT